prevention tms : comment faire ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) : causes, symptômes, solutions

Les troubles musculo-squelettiques constituent le fléau des employés de bureau, mais pas seulement. Décryptons ce dont il s’agit et comment y faire face.

Nous répondons aujourd’hui à un mail de Camille, qui souffre notamment au dos et aux poignets, et qui souhaiterait savoir si ces douleurs peuvent être causées par son travail, ou du moins le fait qu’elle soit toute la journée assise à son poste de travail devant son ordinateur.

Les TMS sont un type de blessure professionnelle qui peut être évitée. Les causes des TMS sont généralement liées à une mauvaise posture, à des mouvements répétitifs ou à une mauvaise ergonomie. Les symptômes des TMS peuvent être des douleurs musculaires ou articulaires, de la fatigue, des crampes ou des engourdissements. La prévention des TMS passe par une bonne ergonomie, des exercices de prévention et une bonne posture.

Qu’est-ce que l’on appelle TMS ?

TMS est l’abréviation de Troubles Musculo-Squelettiques. Ce sont des douleurs qui affectent les muscles, les tendons et/ou les articulations. Les TMS peuvent être provoqués par une mauvaise posture, une mauvaise ergonomie, des gestes répétitifs, le stress, la fatigue, etc. Les symptômes des TMS sont la douleur, la raideur, l’engourdissement et/ou la faiblesse.

Les TMS sont fréquents chez les personnes qui travaillent dans des conditions difficiles ou stressantes, comme les infirmières, les médecins, les aides-soignants, les aide-ménagères, les ouvriers de l’industrie lourde, etc. Les femmes sont plus touchées que les hommes, en raison de leur plus grande fragilité physique. On compte depuis quelques années bon nombre de personnes souffrant de TMS en raison du côté très sédentaire de leur poste de travail : secrétaires de direction, comptables, informaticiens, et plus largement toute personne restant toute la journée assise à son bureau, souvent devant un écran d’ordinateur.

Les TMS peuvent être prévenues en adoptant une bonne posture, en faisant des exercices régulièrement, en prenant des pauses régulières et en évitant le stress et la fatigue.

Causes des TMS

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une cause importante de douleur et de perte de mobilité. Ils peuvent être provoqués par une mauvaise posture, une mauvaise ergonomie, des mouvements répétitifs ou une tension physique et/ou émotionnelle. Les symptômes des TMS peuvent inclure des douleurs musculaires, des crampes, des engourdissements, des picotements ou des brûlures. Les TMS peuvent également entraîner de la fatigue, de la difficulté à dormir et de la irritabilité.

Les TMS sont souvent le résultat d’une combinaison de facteurs. Les facteurs de risque les plus courants des TMS sont une mauvaise posture, une mauvaise ergonomie, des mouvements répétitifs ou une tension physique et/ou émotionnelle. Les facteurs de risque peuvent être interreliés et peuvent contribuer à l’apparition ou à l’aggravation des symptômes. Quand on se trouve devant un écran d’ordinateur à son poste de travail par exemple, il existe un fort risque de TMS sur le long terme si on est mal placé, si on doit par exemple tourner la tête pour regarder son écran, ou si ce dernier n’est pas situé en face de soi, verticalement et horizontalement. Les cervicales peuvent devenir un réel problème si l’on adopte une mauvaise posture sur son fauteuil de bureau ou sa chaise de bureau – raison pour laquelle on recommande l’usage de chaise ou fauteuil confortable et surtout sur roulettes avec une assise rotative.

  La cartomancie, un art ancien pour prédire l'avenir

Prévenir les TMS est important pour préserver la santé et le bien-être. Il est important de prendre des mesures pour réduire les facteurs de risque des TMS. Les mesures préventives peuvent inclure une bonne posture, une bonne ergonomie, des mouvements répétitifs limités, une relaxation musculaire et un exercice régulier.

Les TMS entraînent des douleurs parfois très importantes

Symptômes des TMS

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une famille de maladies caractérisées par des douleurs musculaires et/ou squelettiques. Les symptômes des TMS varient d’une personne à l’autre et peuvent être légers ou sévères. Les plus courants sont la douleur et la raideur musculaires, les crampes, les fourmillements et les engourdissements. Les TMS peuvent également entraîner des problèmes de posture, de mobilité et de coordination. Les personnes atteintes de TMS ont souvent du mal à dormir et peuvent éprouver de la fatigue, de la irritabilité et de la dépression.

Les symptômes les plus courant pour les personnes sédentaires sur un poste de travail informatique par exemple sont : mal de dos, douleurs aux cervicales, douleurs aux poignets – raison pour laquelle on recommande l’usage d’un bureau relativement profond, permettant d’éloigner le clavier et la souris de soi, afin de pouvoir placer ses coudes à plat sur le bureau et surtout pas dans le vide (ce qui demande un effort constant tout au long de la journée).

Prévention des TMS

Il existe un certain nombre de mesures que l’on peut prendre pour prévenir les TMS et empêcher d’en souffrir. Les troubles musculosquelettiques (TMS) représentent un ensemble de pathologies touchant les muscles, les tendons et les nerfs. Ils sont souvent associés à des mouvements répétitifs ou à une position inconfortable pendant de longues périodes. Les TMS peuvent entraîner de la douleur, de la raideur et des limitations de la mobilité. Heureusement, il est possible de prévenir les TMS en adoptant certaines mesures.

Tout d’abord, il est important de varier les activités au cours de la journée et de prendre des pauses régulières. En effet, les mouvements répétitifs sont un des facteurs favorisant l’apparition des TMS. Il est donc important de faire des pauses toutes les 20 à 30 minutes et de faire des exercices d’étirement de temps en temps. De plus, il est recommandé de prendre une pause d’au moins 10 minutes toutes les 2 heures pour se lever et se dégourdir les jambes. Il est cependant parfois difficile de consentir à cette pause surtout si l’on a une charge de travail lourde. Au minimum, vous devriez faire une pause de 2-3 minutes par demi-journée, ne serait-ce que vous lever pour aller prendre un verre d’eau ou vous aérer à l’extérieur, ce qui vous oblige à faire quelques pas, à vous dégourdir les muscles, mais aussi à réhabituer vos yeux à une vision de loin.

  Qu'est-ce que la chiromancie ou lecture des lignes de la main ?

Il est également important de bien s’échauffer avant de commencer une activité physique et de bien s’étirer après. En effet, les muscles et les tendons doivent être bien chauffés avant d’être soumis à un effort physique et il est important de les étirer après l’effort pour éviter les courbatures. Pour les métiers un peu physiques, il est également recommandé de boire beaucoup d’eau pour éviter les courbatures et prévenir les maux de crâne.

Enfin, il est important de porter des vêtements confortables et adaptés à l’activité physique que l’on va exercer. Les vêtements doivent être suffisamment larges pour ne pas entraver les mouvements et ne pas comprimer les muscles. Les chaussures doivent également être confortables et adaptées à l’activité.

En adoptant ces quelques mesures, vous diminuez considérablement le risque de souffrir de TMS.

En cas de question ou de doute, le plus simple est de solliciter votre médecin du travail, qui vous posera des questions sur vos habitudes et votre poste de travail, afin de vous conseiller au plus près de votre situation personnelle. Ces conseils seront toujours plus adaptés que des recommandations générales. Saviez-vous par exemple qu’il existe une recommandation spécifique aux utilisateurs de double écran ? La recommandation est de placer votre fauteuil au milieu des 2 écrans, et de ne pas pivoter juste la tête mais tout votre corps pour regarder l’un ou l’autre – raison pour laquelle il vous faut un fauteuil pivotant et pas une simple chaise de bureau.

Si vous travaillez sur un ordinateur portable par exemple, il est indispensable que votre PC ou votre Mac soit surélevé et que l’écran vous fasse face directement : vous ne devez pas travailler en baissant la tête vers votre écran si le portable est posé sur le bureau directement.

Dans certains cas, il est également possible de recourir à un fauteuil de bureau ergonomique spécialement adapté.

pour éviter les TMS, votre écran doit être placé face à vous

Quels sont les traitements des TMS ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une lésion des tissus mous (muscles, tendons, ligaments, capsules articulaires) ou des os et des articulations provoquée par des facteurs d’origine externe. Ils représentent la première cause de maladie professionnelle en France et touchent plus de 3 millions de salariés. Les principaux facteurs de risque sont les mouvements répétitifs, les postures inconfortables, les vibrations et le froid. Les symptômes les plus courants sont la douleur et l’inflammation. Les TMS peuvent être prévenues par la mise en place de mesures de prévention adaptées aux risques professionnels spécifiques. Les principales mesures de prévention sont la réduction des mouvements répétitifs, l’amélioration des postures de travail, la réduction des vibrations et l’amélioration des conditions de travail en général.

  Quel sport est efficace pour perdre du ventre ?

Les TMS sont généralement traitées par des méthodes non médicamenteuses telles que la rééducation, la physiothérapie, l’ergothérapie, la psychothérapie et les ateliers de travail thérapeutiques. Les méthodes médicamenteuses comprennent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les corticostéroïdes, les myorelaxants et les analgésiques. Les traitements chirurgicaux sont rarement nécessaires.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une cause majeure de douleur et de perte de productivité au travail. Ils peuvent être provoqués par une mauvaise posture, des mouvements répétitifs ou une mauvaise ergonomie. Il est important de connaître les causes et les symptômes des TMS afin de pouvoir les prévenir. Les exercices de prévention des TMS et une bonne posture peuvent aider à réduire le risque de douleurs et de blessures.

FAQ

Question: Qu’est-ce que les TMS ?
Réponse: Les TMS sont des douleurs musculaires et/ou articulaires qui apparaissent en général au niveau du cou, des épaules, du haut du dos et/ou des bras.

Question: Quels sont les symptômes des TMS ?
Réponse: Les symptômes principaux des TMS sont la douleur et la gêne musculaire. Les douleurs peuvent être continues ou intermittentes et peuvent être aggravées par le stress ou l’anxiété.

Question: Qu’est-ce qui cause les TMS ?
Réponse: Les causes des TMS sont souvent multiples et peuvent être liées à des facteurs physiques (mauvaise posture, mauvaise ergonomie), psychologiques (stress, anxiété, dépression) ou sociaux (relations de travail difficiles, conflits interpersonnels).

Question: Comment prévenir les TMS ?
Réponse: Il n’existe pas de méthode unique pour prévenir les TMS mais il est important de prendre conscience de ses propres facteurs de risque et de les traiter si possible. Il est également important de adopter une bonne posture et une bonne ergonomie au travail, et de faire des exercices de stretching régulièrement. Consulter le médecin du travail est un bon réflexe pour avoir des réponses adaptées à sa situation.

Question: Comment traiter les TMS ?
Réponse: Le traitement des TMS repose principalement sur la prise en charge des facteurs de risque et la gestion de la douleur. Il est important de consulter un médecin ou un physiothérapeute pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté. La plupart du temps, il suffira d’appliquer les bonnes pratiques de posture pour soulager rapidement ces maux.

Kern

Kern

Je suis Kern, maîtresse des lettres. J'écris sur ce blog dans tous les domaines liés à la tech.

Voir tous les articles de Kern →